Lydia Lagarde

Mon envie d’écrire commença à mes 14 ans. Ce fut sur les bancs d’école, écoutant avec ennui ce que racontaient mes professeurs, que je pris pour la première fois une feuille lignée et un crayon à mine dans le but précis de retranscrire ces petites histoires que je créais dans ma tête afin de combler le temps. Au début inspiré de mes lectures de jeunesse comme Amos Daragon, les Chevaliers D’émeraude, Eragon, Marie-Tempête et Tara Ducan, je rêvais d’écrire des pages remplies d’aventure et d’amour. Puis, jamais je n’ai cessé. Ce qui était pour combler mon ennui est devenu un passetemps. Et ce passe temps s’est transformé en pure passion.

Ses romans